Dix

Dix

Marine Carteron

Le Rouergue

  • par (Libraire)
    17 juin 2020

    Brillant

    Sept élèves d'un même lycée et trois adultes ont été invités dans un manoir sur une Île pour un escape game littéraire. Seulement, personne n'a rencontré les initiateurs de ce jeu de télé-réalité. Et le jeu semble ne pas en être un.
    Does it ring a Bell?! Dix petits nègres of course! Marine Carteron a repris avec brio le grand classique d'Agatha Christie et c'est addictif! Elle n'a clairement rien à envier à certains grands noms de la littérature policière...
    Une atmosphère sombre et gothique plane comme un courant d'air glacé et on est terrifié pour les protagonistes, même si ceux-ci traînent des secrets peu reluisants avec eux.
    Attention à ne pas mettre entre toutes les mains, ça déménage ! A partir de 14 ans.


  • par (Libraire)
    30 juillet 2019

    des morts à la pelle

    Une relecture contemporaine et branchée des Dix petits nègres d'Agatha Christie. Retrouverez-vous le coupable ?
    à partir de 13 ans


  • 27 mai 2019

    Dix personnes, dans un manoir, sur une île, dans une télé-réalité littéraire, tous coupables, tous bientôt morts. Mais pourquoi?
    Foisonnant de détails, de références et s'appuyant sur une écriture fluide et troublante, ce "Dix petits nègres" des temps modernes est une vraie réussite!

    A lire absolument!


  • par (Libraire)
    23 mai 2019

    Ouvrir ce livre, c'est prendre le risque de ne plus pouvoir le lâcher...
    Un thriller brillamment mené!
    Aude


  • par (Libraire)
    24 avril 2019

    A vous couper le souffle

    Incroyable réécriture des Dix petits nègres d'Agatha Christie, Dix est un récit haletant que l'on ne peut lâcher. Ils sont dix, sept ados et trois adultes, à être invités sur une île pour tourner une émission de télé-réalité dont ils ignorent tout. Dix coupables qui ont commis les plus atroces crimes et qui doivent payer... Alors que les pièces de l'échiquier tombent une à une, un seul peut gagner la partie... mais qui ?
    Justine


  • par (Libraire)
    19 avril 2019

    Wow !!

    Quel défi difficile que s'est lancé Marine Carteron ! Mais un défi réussi.


  • par (Libraire)
    4 avril 2019

    Dès les premières pages, impossible de s'arrêter...

    Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l'aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre !
    Une revisite des Dix Petits Nègres version trash ! On adore !


  • par (Libraire)
    25 mars 2019

    Impossible à lâcher !!!!

    Marine Carteron nous livre un vrai roman noir profondément efficace et bien ficelé, où chaque personnages devra, bon gré mal gré, expier ses fautes… Un vrai « Dix petits nègres » des temps modernes, qu’il vous sera impossible de lâcher avant la toute dernière page, et qui risque bien de vous voler quelques heures de sommeil…


  • 20 mars 2019

    Dix - Marine Carteron

    Une relecture moderne d'Agatha Christie? On pensait ne pas en avoir besoin, jusqu'à ce que celle-ci sorte de la plume de Marine Carteron.
    Les dix petits nègres version XXIème siècle donc, et des adolescents aux secrets plus sombres les uns que les autres placés sous la surveillance de trois adultes aux passés plus lourds encore.
    "Dix" est un polar haletant qui parvient à nous surprendre et à nous tenir en haleine jusqu'au bout, car une question se pose : qui est derrière tout ce jeu macabre ?
    Chapeau bas à l'auteur qui réussit à nous plonger dans sa propre histoire en reprenant les grandes lignes d'un classique intemporel.


  • par (Libraire)
    20 mars 2019

    L'horreur a un nouveau nom : celui de Marine Carteron

    Sous couvert d'une émission de télé-réalité littéraire, sept ados et trois adultes se retrouvent dans un manoir, sur une île. Aucun n'en réchappera, tous mourant dans des situations toutes plus effroyables les unes que les autres. Pourquoi ? Pour une sombre affaire de vengeance. Perpétrée par qui ? Tel est le mystère... Tiens donc, ne dirait-on pas le scénario des Dix petits nègres, d'Agatha Christie ? Ce roman, qui commence comme un polar pour finir – quasiment – comme un roman fantastique (on ne sait pas, qui en fin de compte, est le meurtrier ou la criminelle), est un monument de la littérature.
    Ainsi Marine Carteron nous offre un massacre jouissif d'adolescents et d'adultes, le tout avec une dizaine de références aux contes de Perrault, d'Andersen, des frères Grimm, etc. Qui mieux que cette autrice sait nous faire sentir l'odeur rouillée du sang qui gicle après une fatale morsure, ou nous faire entendre les craquements des os broyés par un infernal poids, rien que par la force de son écriture ? Par un sadisme qui ferait verdir de jalousie le Divin Marquis, Marine Carteron s'amuse en plus à nous conforter dans notre position de voyeur, comme dans toute bonne télé-réalité qui se respecte (oui je sais, personne ne dit ça, on a qu'à dire que je suis un utopiste), et à nous faire apprécier notre sens de la justice car, évidemment, les morts ne sont pas veines (c'est un jeu de mots avec « vaines », par rapport au côté sanglant, tout ça... Tu l'as ?Mwahahahaha ! Hm. Brrrrrrreeeeef. Oui, le libraire est fatigué).
    Ca vous choque ? Tant mieux, c'est le but. Mais que l'on se rassure : ce n'est pas si violent que ça, comparé à un banal journal télévisé (euh.. bah si, quand même, un peu !). Et c'est servi par une plume magnifique, très visuelle. La scène d'introduction, pour ne citer qu'elle, et qui décrit la majeure partie des personnages, est tellement fluide dans sa construction (on passe des uns aux autres en suivant leurs déplacements ou leurs regards) qu'on aurait parlé d'un long-plan séquence si on était au cinéma, avec une caméra aux souples déplacements. Les révélations, passées au compte-goutte, sont autant de coups de cutter dans la chair tendre de nos pauvres âmes littéraires.
    Bref, oubliez l'Île de la Tentation, préférez-lui cet Escape Game littéraire. Ah oui parce que tiens : l'idée de l'escape game, c'est quand même de réussir à s'enfuir d'un endroit clos grâce à des résolutions d'énigmes ! Notez que dans le cas présent c'est râpé... sauf si on considère la mort comme une échappatoire.
    Ainsi l'horreur a un nouveau nom, celui de Marine Carteron.

    Conseillé par la Librairie Sorcière Chantepages à Tulle