Chroniques d’une station-service

Chroniques d’une station-service

Alexandre Labruffe

Verticales

  • par (Libraire)
    9 septembre 2019

    Coup de coeur de Rémi

    J'ignore pourquoi, mais j'ai toujours trouvé que la station-service est un lieu romanesque et évocateur. Le monde semble s'accélérer autour d'elle, on ne s'y arrête que pour en repartir plus vite, sans y revenir jamais.
    Mises bout à bout, les stations services forment la plus grand salle des pas perdus du monde.

    Et le troufion de base du capitalisme, derrière sa caisse, attendant d'être obsolète, est la sentinelle.

    Alexandre Labruffe se met dans la peau du pompiste et tient son journal de bord, à la fois mélancolique et drôle, sur ce petit monde dans le Monde. Déboires, clients, bons mots, réflexions, un brin de poésie. Lui s'emmerde ferme, nous jamais.

    Etonnant !