Le monde des Abberley

Le monde des Abberley

Goddard, Robert

Sonatine éditions

  • par (Libraire)
    20 octobre 2020

    Terrible Abberley

    Partant d'un meurtre assez banal en apparence, ce roman policier nous plonge au coeur de la guerre civile espagnole avec la famille ô combien énigmatique des Abberley à travers l'enquête de Charlotte, la nièce de la défunte et qui vient d'hériter du domaine.
    De toutes les histoires qu'on lui a raconté lorsqu'elle était enfant et qui ont façonnée la mythologie familiale, Charlotte va devoir faire le tri et affronter certaines vérités, même s'il n'est pas facile d'accepter de voir les gens qu'on aime tels qu'ils sont vraiment....
    Une fois de plus, Robert Goddard réussit l'exploit de nous plonger dans cette sombre et fascinante histoire de famille sur plus de 650 pages sans aucune lassitude, on en lirait même quelques pages de plus juste pour le plaisir :)


  • 8 octobre 2020

    Du vrai polar britannique.

    Le Monde des Abberley, le nouveau polar de Robert Goddard vient de paraître. Est-il vraiment nécessaire d’en dire plus ?
    Peut-être que oui, quand même, ne serait-ce que pour les lecteurs qui ne le connaissent pas encore 😉
    .
    Goddard est, à ce jour, l’un des meilleurs auteurs britanniques de polars.
    Et avec Le Monde des Abberley, il nous en propose de nouveau un d’excellente facture.
    .
    Beatrix Abberley, vieille dame apparemment sans histoires, est retrouvée assassinée chez elle un matin par sa femme de ménage.
    Rapidement, sa nièce, Charlotte, son neveu, Maurice, et la Police se rendent compte que ses Tunbridge Ware (objets en marqueterie de valeur) ont été également dérobés.
    Aussi lorsque les bibelots en question sont retrouvés chez Fairfaix, un antiquaire connu de la Police pour d’autres faits, sa culpabilité ne semble pas faire de doute.
    Mais la vérité est-elle réellement aussi simple que ça ?
    Le frère de Fairfaix, lui, décide de croire en son innocence, et se rapproche de la famille, afin de leur faire afin de tenter de découvrir la vérité.
    La victime était-elle réellement la femme simple que l’on pense ?
    Si oui, pourquoi sa meilleure amie réagit-elle de cette façon ?
    Et, surtout, qu’est-ce qui se cache derrière toutes ces histoires familiales dont on a abreuvé Charlotte durant son enfance ?
    .
    La nouvelle intrigue de Robert Goddard se situe cette fois dans les années 80, et, si j’ai personnellement une préférence pour ses intrigues se situant plus loin dans le temps, il parvient une fois de plus à recréer une atmosphère toute en finesse et sans fausse note.
    .
    Avec ce gros pavé de près de 650, il prend son temps, comme il sait si bien le faire, pour installer son histoire et ses différents personnages.
    Il excelle décidément dans le rôle de guide des méandres familiaux et des sombres secrets filiaux.
    .
    Comme toujours avec cet auteur, on ressort de cette intrigue avec une sorte de nostalgie, qui nous maintiendrait bien quelques centaines de pages supplémentaires.
    .
    C’est bien tourné, fin, intelligent et prenant.
    Bref, un très bon polar britannique.
    .
    À découvrir, ainsi que tous ses autres titres.