Le Jardin, Paris

Le Jardin, Paris

Gaëlle Geniller

Delcourt

  • par (Libraire)
    19 mars 2021

    Coup de coeur d'Aurore

    Le Printemps.

    Une saison qui évoque l'arrivée des bourgeons, le soleil, le retour des chants d'oiseaux, une saison propice à l'amour.
    Et quoi de mieux,en cette saison que de flâner dans un jardin. Je vous invite à rejoindre la magnifique jardin imaginée par Gaëlle Geniller : Le Jardin Paris, cabaret parisien. Marguerite, Perce-neige, Hyacinthe, Tournesol sont les fleurs qui agrémentent le lieu, des danseuses plantureuses et somptueuses aux costumes extravagants et magnifiques.

    Mais surtout dans ce jardin, il y a Rose, une jeune pousse, un jeune bourgeon prêt à éclore. Rose, est un jeune garçon de 19 ans, fils de la gérante du cabaret, qui ne rêve que d'une chose : danser ; danser pour le public. Rose va enfin monter sur scène et sera un danseur hors pair, tout Paris se bousculera pour voir cet homme chalouper au son de la musique, et notamment Aimé fidèle admirateur de Rose.

    Un bande dessinée qui affranchit les genres et balaie les préjugés sans aucune véhémence ni revendication, mais avec beaucoup de délicatesse et d'humanité. Une bande dessinée haute en couleur et en parfum qui allie douceur et romantisme pour une lecture exquise qui ravit autant qu'un beau bouquet de fleurs fraiches.

    Gaëlle Geniller nous offre une petite pépite. Ne passez surtout pas à côté.
    Absolument Magnifique.


  • par (Libraire)
    17 février 2021

    Un jardin merveilleux.

    Poussez les portes du Jardin Paris et installez vous, le spectacle va commencer !

    Voyez la fleur qui se présente sur scène, tout en pudeur. Sous vos yeux elle va éclore : un talent inouï et irrésistible se présente à vous.

    Son nom de scène est Rose.
    Une petite fleur qui a grandi dans ce cabaret parisien et qui va faire ses premiers pas sur scène. Elle a laissé en coulisses bretelles et pantalons, vêtements inhérents à son statut d'homme, pour revêtir sa tenue de danseuse, monter sur scène et rencontrer son public.
    Libre, sensible, belle.
    Soyez les bienvenus dans le Paris des années folles, ou la douceur des étoffes de velours côtoie la lumière des lampes Tiffany, ou chaque pièce de décor, chaque vêtement, chaque coiffure sont des odes à la nature et à la beauté.

    Dans cette parenthèse enchantée proposée par Gaelle Cheniller, laissez vous envelopper de délicatesse, d'amour et d'amitié au service d'un récit sur la tolérance et l'épanouissement personnel.

    Géraldine, SCOP Librairie Chantepages à Tulle


  • par (Libraire)
    12 février 2021

    Une histoire aussi délicate que ses illustrations, une vraie bouffée d'air frais et de beauté !

    Laurie, Charlemagne La Seyne


  • par (Libraire)
    10 février 2021

    C'est un jardin extraordinaire... qui abrite en ses lieux une douce histoire d'amour, ornée de fleurs et de tolérance, un bouquet naïf et poétique qui ravira le cœur des lecteurs.


  • 9 février 2021

    Au "Jardin", Rose s'apprête à monter sur scène pour la première fois. Il a le trac, il craint de n'être pas prêt, de ne pas plaire, mais c'est pourtant un succès fulgurant qui l'attend.
    Le Jardin est roman graphique qui interroge, au naturel, le genre et qui en libère le jeune Rose pour en faire un personnage sublime et envoûtant !


  • 28 janvier 2021

    Nous sommes dans les années 30 dans un cabaret de Paris. Rose, 19 ans, a toujours vécu dans ce Jardin, où toutes les danseuses ont un nom de fleur. Très tôt il s’est pris de passion pour la scène et le grand jour est enfin arrivé : il va pouvoir se produire devant un public.
    Les illustrations, douces et harmonieuses, nous emportent dans cet univers fleuri et parfumé où se côtoient la joie, l’amour, la tendresse et la bienveillance.


  • 19 janvier 2021

    Une bande dessinée douce et bienveillante

    Rose est né et a grandi au "jardin", un cabaret tenu par sa mère, pendant "les années folles", où vivent les danseuses, toutes ensemble. Toutes ont un nom de scène, un nom de fleur. Rose s'épanouit entre sa mère et ses compagnes bienveillantes et protectrices. Il s'est tôt habillé avec des robes de sa mère, veut danser, monter sur scène comme une fleur. Il a 19 ans et l'heure est venue. Il trouve vite son public. Et notamment Aimé, ébloui par Rose, animé à la vie par Rose. A force de pugnacité, il obtient l'autorisation de la voir et de l'inviter chez lui, à des soirées parisiennes. La vie de Rose s'en trouve bouleversée : être lui-même à l'extérieur de son cocon.
    L'on pourrait dire de cette BD qu'elle est bien mièvre, loin de la vraie vie pour des personnes hors norme, hors case.
    L'on peut bien au contraire arguer de sa beauté, de son souffle, de sa vibrante lumière, de sa douceur et de sa bonté.
    Tout est élégant, bienveillant, apaisant. Et que cela fait du bien ! une énorme respiration ! L'on se prend à rêver à une humanité où chacun a toute sa place, le droit de vivre comme bon lui semble, sa personnalité n'impactant en rien l'intégrité d'autrui.
    Cela est si évident et simple, pourquoi n'est-ce pas la vraie vie justement ?


  • par (Libraire)
    17 janvier 2021

    Paris, début du XXe siècle. Au Jardin, vivent et dansent de jolies fleurs : Hyacinthe, Marguerite, Tournesol, Jasmin sous la houlette de Muguet, la propriétaire du cabaret. Et au milieu de toutes ces fleurs, le jeune Rose, fils de Muguet, qui fait ses débuts sur scène pour la première fois. Fils? Oui, Rose est un jeune garçon, qui est né et a grandi au milieu de toutes ces fleurs. Il porte des robes, se maquille, mais surtout il danse. Divinement bien.

    Â tel point qu'il va ensorceler Aimé, client du cabaret mais aussi le tout Paris.

    Rose est un être libre, qui ne s'embarrasse ni des étiquettes, ni du regard que l'on porte sur lui.elle.

    Rose est une fleur parmi tant d'autres mais un véritable joyau au sein du Jardin et saura vous charmer, vous enchanter, vous ensorceler...

    Quelle splendeur cet album! Des couleurs vibrantes, un dessin superbe, une histoire sincère, tendre, vraie, bouleversante...

    Â lire absolument !


  • par (Libraire)
    14 janvier 2021

    Conseillé par Coralie

    Le Jardin, c'est le nom de ce cabaret des années 20 dont les danseuses, libres et indépendantes, portent un nom de fleurs. Dans ce cocon de sérénité et d'ouverture d'esprit, Rose grandit. Il est le fils de la directrice mais sa place se trouve au sein de la troupe du théâtre. Depuis tout petit, il pousse au rythme des saisons, de la danse, des spectacles dans une ambiance chaleureuse et humaine.
    Un jour, Rose décide de se lancer sur scène. Pour lui, le spectacle est une seconde peau, une évidence. A partir de cet instant Rose va découvrir le monde, déambuler à travers les réceptions mondaines, grisé par son succès nouveau, mais toujours curieux et les pieds bien ancrés dans la réalité. Grâce à son entourage et à la bienveillance qui l'entoure, il se sentira plus fort, libre.
    Gaëlle Greniller, jeune illustratrice poursuit avec talent le travail entamé avec Les fleurs de grand frère. Le jardin, Paris, c'est une douceur, une promesse, un éclat de rire.


  • par (Libraire)
    8 janvier 2021

    Quête identitaire

    Ce jardin possède l'une des plus belles fleurs que le tout Paris se dispute : Rose.
    Gaëlle Geniller amène subtilement la quête d'identité de ce jeune garçon, appelé Rose sans jamais dévoiler explicitement sa dualité. Danseuse nue au torse imberbe le soir sur scène, jeune fille la journée à la ville, il ne trahit jamais son auditoire ni ses admirateurs. Ce jardin nous réjouit par la réalité affichée de ses femmes qui entourent Rose, la naïveté de Rose dans ses rapports aux autres et laisse le lecteur cheminer en s'affranchissant des codes de genre...
    Une lecture qui nous permet de glisser vers la tolérance et la rencontre avec l'autre.
    ~~Catherine~~