• 11 octobre 2021

    Un trésor dans votre bibliothèque

    Ce livre pourrait avoir pour titre " Le roman des livres" mais l'auteur a choisi un titre beaucoup poétique " l'infini dans un roseau".
    Irene Vallejo nous entraîne dans l'histoire du livre non seulement dans l'antiquité mais aussi, par un savant et habile fourmillement
    d'anecdotes jusqu'à nos jours.
    Magnifiquement contée, cette histoire est pleine de vie et de rebondissement, elle illuminera sans aucun doute vos soirées et nourrira votre propre histoire de lecteur.
    Christine


  • 18 septembre 2021

    Chant d'amour aux livres

    Dans un équilibre parfait entre érudition sans faille et divulgation accessible à tous, Irene Vallejo raconte avec passion deux mille ans d'existence du livre. Tout part de la Grande Bibliothèque d'Alexandrie, la première à devenir "publique", la première à vouloir réunir en son sein toutes les publications connues, dans toutes les langues, sur papyrus, tablettes, rouleaux, etc. Et dès cette époque, des agents sont envoyés de par le monde avec des bourses pleines, et des armes à la ceinture, en quête de ces précieux écrits. Cet "infini dans un roseau", que Mario Vargas Llosa considère comme un "chef-d’œuvre", nous fait surtout découvrir des femmes et des hommes qui, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, consacrent leur vie à la sauvegarde des livres, avec abnégation et parfois dans l'adversité. Entrez à votre tour dans la grande aventure du livre...


  • par (Libraire)
    24 août 2021

    Coup de coeur Aurore

    Ne vous laissez intimider ni par le sous-titre de ce livre (l'invention des livres dans l'Antiquité), ni par l'épaisseur de l'ouvrage : Il est absolument génial.
    Irène Vallejo, avec un talent de conteuse, voire d'aède digne d'Homère, nous fait vivre une aventure épique et extraordinaire à travers l'Antiquité, pour découvrir l'invention du livre, sa transmission et son impact.
    La lecture est fluide et palpitante. Un véritable voyage littéraire et historique entre la Macédoine, l’Égypte, Athènes, Rome...
    Sublime.