Conseils de lecture

Un travail à finir
19,00
par (Libraire)
22 mars 2018

Conseillé par Guillaume T

Un mort en maison de retraite : banal vous me direz. Quand il apparaît que celui-ci n'a pas de numéro de sécu et qu'il faut remonter à la guerre d'Algérie pour retrouver sa piste, cela devient nauséabond.
C'est ce qui vient de tomber sur les épaules d'un flic Nancéen cacochyme et border line récemment mis à pied.
Le bon côté vient de ses visites régulières au Grand Sérieux, restaurant pour le coup tout à fait réel , où il peut compter sur les bons plats et les bons mots du tenancier.

A lire avant d'aller découvrir la carte d'une des meilleures adresses gustatives de Nancy.


La petite Gauloise

Manufacture de livres

12,90
par (Libraire)
22 mars 2018

Conseillé par Guillaume T

Durant 150 pages, Jérome Leroy nous bourre de coups de poings bien placés jusqu'à nous mettre K.O.
Un uppercut final qui clôt ce roman noir sur les a priori que chacun peut avoir sur les banlieues.

A lire d'une seule traite !


My absolute darling

Éditions Gallmeister

24,40
par (Libraire)
22 mars 2018

Coup de coeur de Rémi

Quoi dire ?

Que c'est un roman stupéfiant, bouleversant ?

Que Turtle, jeune ado de 14 ans, est un des personnages les plus scotchant que j'ai pu croiser au cours de mes lectures ?

Que c'est un roman noir porté par une écriture hypnotique, lyrique et dure à la fois ?

Que j'ignorais qu'un type de mon âge pouvait écrire un texte aussi complet, aussi mature et aussi beau ?

Un peu tout ça à la fois, pour ce roman effarant et bouleversant...


Le syndrome de la chouquette ou La tyrannie sucrée de la vie de bureau
14,90
par (Libraire)
22 mars 2018

Coup de coeur de Rémi

Un recueil de petits textes drôles et intelligents (les deux en même temps, ce qui est assez rare pour être signalé) sur le monde de l'entreprise.

Observateur avisé du milieu des open spaces et autres cauchemars climatisés, Nicolas Santolaria s'amuse à relever toutes les nouvelles habitudes managériales et les petites manies des salariés, ainsi que la novlangue ubérisée, avec facétie et humour.
Et il met en perspective.

Si nous sommes si génés d'aller aux toilettes au travail, n'est-ce pas parce qu'il s'agit là du dernier bastion où les humains sont profondément identiques et où toute hiérarchie n'existe plus?

Si le baby-foot a remplacé le ping pong dans "l'espace détente", n'est-ce pas parceque les dirigeants sont cinquantenaires, et mieux à même de mettre des pruneaux dans la lucarne plutôt que des lifts ?

Que cache la guerre larvée des pro et des anti climatisation ?

Comment rire aux blagues du chef ?

Autant de questions épineuses merveilleusement abordées par Olivier Santolaria !


Surdose

Kauffmann, Alexandre

Goutte d'or

17,00
par (Libraire)
21 mars 2018

Conseillé par Guillaume T

La drogue, c'est de la merde !
Certes la formule est connue et pleine de vérité; mais que se passe-t-il lors du décès d'un usager ?

L'auteur, par ailleurs journaliste, a côtoyé pendant un an les hommes d'une section de la brigade des stups chargée expressément des ces enquêtes.
Une plongée dans le quotidien de ceux qui ont décidé de consommer et la dérive que cela amène.