SAVOIRS ET CLINIQUE 22 SEXE SAVOIR ET POUVOIR
EAN13
9782749254968
ISBN
978-2-7492-5496-8
Éditeur
Erès
Date de publication
Collection
SAVOIRS ET CLIN
Nombre de pages
152
Dimensions
24 x 17 x 1 cm
Poids
272 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Savoirs Et Clinique 22 Sexe Savoir Et Pouvoir

Erès

Savoirs Et Clin

Offres

Comment la clinique analytique affronte-t-elle ce qui nous dépasse dans le sexe, le savoir et le pouvoir ? En quoi les évolutions de la théorie nous permettent-elles de nous orienter dans l’écheveau formé par ces trois concepts noués par le langage et l’écriture ? Le savoir s’appuie sur le langage. Le pouvoir n’est pas pensable sans l’usage du signifiant, ce dont Lacan tient compte avec son concept du « signifiant maître », qui à la fois représente le sujet et est au service de l’ordre dominant. Les hommes et les femmes ne se rapportent pas de la même façon au langage : les femmes ne se rangent pas à part entière dans le domaine défini par la fonction phallique, censée soumettre tout un chacun à sa législation castratrice. Tout choix reposant sur un acte de langage, le signifiant accorde à une femme – ou un homme – une marge de liberté pour choisir son sexe malgré l’anatomie de son corps (ce qui ne veut pas dire qu’il ou elle en fasse abstraction).
Pourquoi souhaiter donner au savoir le privilège sur les deux autres ? Un savoir peut-il exister sans pouvoir ? Le sexe lui aussi, par le biais de la libido, participe à la production de savoirs (sublimation ou symptôme créateur – « sinthome »).
S'identifier pour envoyer des commentaires.