EAN13
9782315010462
ISBN
978-2-315-01046-2
Éditeur
Max Milo
Date de publication
Nombre de pages
256
Dimensions
20,5 x 14,5 cm
Poids
525 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Avant d’aller dormir sous les étoiles

Le guide pratique des dernières volontés indispensables pour préparer sa mort

Max Milo

À paraître
Il y a une vie après la mort. Êtes-vous prêts ?
 
Nous le savons tous, même si presque aucun d’entre nous n’agit en conséquence… nous allons tous mourir. Quand, où, pourquoi ? Mystère... Seconde vérité : il y a une vie après la mort. Ça aussi, c’est sûr. À ceci près que la seule vie après la mort dont nous soyons assurés, c’est celle des autres.
Aussi surprenant que cela paraisse, aucun livre n’avait jusqu’ici enquêté sur ce que les vivants peuvent ou doivent faire s’ils souhaitent anticiper leur existence posthume. Consignes funéraires, directives mémorielles, protection des ascendants et des descendants, préservation d’un patrimoine, la liste des affaires à régler est immense, allant du plus métaphysique au plus concret, de la religion à la comptabilité, du droit des successions aux problématiques notariales, etc. Pouvons-nous réellement anticiper ? Quels interlocuteurs sont susceptibles de nous aider ? Quelles erreurs devrions-nous éviter ? À quel âge ou dans quelles circonstances faut-il envisager de se mettre à préparer notre vie posthume ?
Écrite dans un style éminemment vivant, l’enquête mortelle ici présentée s’enrichit de nombreux témoignages apportés par des professionnels variés. Elle contribue à lever le voile sur LE grand tabou de notre époque ; elle fournit des outils concrets à ses lecteurs ; et elle aide à réfléchir à ce que nous nous refusons souvent à envisager… tant qu’il est temps !
 
Bertrand Ferrier a été repéré par le grand écrivain et éditeur Jean-Marie Laclavetine à l’occasion du Prix du jeune écrivain dont il a été lauréat en 1997. Depuis, il a écrit ou coécrit avec de nombreux auteurs une trentaine de livres en vingt-trois ans, dont Happy End (Le Rouergue), les Mémoires d’une femme de ménage (Grasset, 15 000 ex. vendus) et L’Homme qui jouait de l’orgue (Max Milo). Il a été bénévole puis formateur pour l’antenne de l’Association pour le développement des Soins Palliatifs (ASP) intervenant auprès du service de médecine interne de l’hôpital Bichat, à Paris. Il est docteur ès Lettres en Sorbonne, titulaire d’un DESS d’édition de Paris-XIII, titulaire des orgues de Saint-André de l’Europe à Paris et, va savoir pourquoi, chanteur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.