21,80
Conseillé par (Libraire)
14 mars 2024

Couo de coeur de Rémi

Avec Baumgartner, Paul Auster rappelle, à ceux qui l'aurait oublié, qu'il est un immense romancier.

Au travers d'un roman finalement assez sobre, assez simple dans son "intrigue" : nous cheminons avec Sy Baumgartner, veuf de 70 ans, qui se remémore les moments de vie avec Anna, se garde bien de se morfondre, qui aime la vie qu'il a eu; et voilà PAul Auster qui nous prend par la main pour nous guider dans le palais de la mémoire de cette homme qui ne s'englue pas dans son passé.
Voilà.

Certes tout est dit, mais à la fois, je n'ai encore rien dit de ce roman; car ce livre beau, lumineux, sensible, doux, paisible, est une petite merveille de 200 pages profonde et solaires...


Un énorme coup de cœur, par un libraire admirateur de Paul Auster, qui avait failli oublié qu'il admirait Paul Auster.

Christian Bourgois

10,00
Conseillé par (Libraire)
5 avril 2024

Coup de coeur de Rémi

Quelque part entre la lettre d'amour à son père, le témoignage et le journal de bord, Alysia Abbott raconte son enfance auprès d'un père homosexuel dans le bouillonnement culturel des années 70 à San Francisco.
Alysia Abbott ne cache pas les moments de misère, les difficultés ou les questionnements. Mais elle souligne avant tout la douceur et l'attention dans lesquels elle a baigné toutes ces années... avant que la maladie brise cette vie de bohème.

Un livre étonnant, lumineux, d'une tendresse folle, qui nous raconte un monde où étaient encore nombreux les hommes et les femmes qui souhaitaient vivre au lieu de consommer.