Conseils de lecture

Le Chant mortel du soleil
21,90
par (Libraire)
11 juin 2019

Coup de coeur de Rémi

Le Qsar et sa horde de montagnards ne suivent qu'un seul objectif : exterminer les manifestations des dieux sur Terre, débarrasser cette dernière de ces encombrants. Il ne reste guère que la cité d'Ishroun à conquérir, et ses temples à brûler, et tout sera accompli...

Un grand roman épique, à l'esthétique assez magnétique. La langue est travaillée sans être bavarde, et propose une voix très originale dans l'imaginaire français.

On pardonne beaucoup à l'intrigue grâce au style léché, à l'ambiance envoûtante, à la richesse de la création et à la puissance des personnages.

Chapeau !


Carnets de la Strandja, 1989-2019 D'un mur l'autre

1989-2019 D'un mur l'autre

Buchet-Chastel

19,00
par (Libraire)
18 mai 2019

Coup de coeur de Rémi

Au bout de l'Europe, il y a la vallée du Danube.
Au bout de la vallée, il y a la Bulgarie ;
Au bout de la Bulgarie, il y a la Strandja. L'extrême pointe de l'Union Européenne.

Alexandre Lévy, qui y a vécu les vingt premières années de sa vie, nous fait découvrir cette terre dépeuplée, aux avant-postes de la crise des migrants (comme on la nomme pudiquement, par honte de dire autre chose), où se croise un cannibale, des milices nationalistes, des paysans pauvres, des petites villes animées qui se remettent encore tout juste de la sortie du giron soviétique.

Un mur (barbelés frontaliers) en remplaçant un autre (soviétique), la Strandja est une terre étrange, toujours murée, à la marge de la marge de la marge.

Vraiment passionnant !


Viens voir dans l'Ouest
22,00
par (Libraire)
26 mars 2019

Coup de coeur de Rémi

Tu sors d'où, Maxim ? Avec ta photo de trappeur BG, ton nom de médicament et ton style de dingue ? Surtout son style en fait. Ca sort d'où?

Et tes nouvelles ? Ca t'est venu comme ça ? Le trappeur fou de solitude, le couple en perdition, la mère de l'enfant frappé de folie, la dissidence des libertariens américains ?

Sincèrement, Maxim, tu m'as scotché au fauteuil sur chaque texte. C'est bluffant de maîtrise, bouleversant à se damner, et tes personnages, bon sang, sont d'une justesse à couper le souffle. Sur 20 à 30 pages, tu nous balances de la profondeur, de la nuance, et des paysages intérieurs effarants. Et le plus fort, je crois, c'est qu'on les aime immédiatement, tes paumés si dignes et si courageux.

J'entends déjà les journalistes te demander "A quand le roman ?". Comme si tu avais encore quelque chose à prouver...

Coup de coeur intégral !


Nuits appalaches

Éditions Gallmeister

21,40
par (Libraire)
1 mars 2019

Coup de coeur de Rémi

Tucker revient de Corée un peu déglingué, mais pas cinglé. Loin de là, tout est très clair dans son esprit, et c'est un gars bien.
Pas commode, mais droit.

Il rentre à pied dans son Kentucky natal, retrouvant les paysages et les odeurs qu'il aime tant. Il rencontre Rhonda, qu'il sauve des griffes d'un prédateur sexuel, et ils vivront ensemble un amour profond, intangible et bouleversant.

Pour autant, quand on n'a pas de bol, on n'a pas de bol. Le sort s'acharnera sur eux, et sur leurs enfants, mais il y a tant d'amour dans cette famille qu'une étrange lumière brille tout au long de ce roman dans la triste nuit de ces gens de rien.

Un roman superbe de Chris Offutt, peuplé de personnages inoubliables, dans une nature belle et consolatrice.
A la fois lumineux et déchirant, c'est un GRAND roman.

Merci Chris !
On aura attendu un moment avant de te relire, mais ça valait le coup !


Chroniques gourmandes

Pietri, Maxime

Zoé

9,00
par (Libraire)
21 février 2019

Coup de coeur de Rémi

Guillaume - "Tu devrais lire ça Rémi, c'est vachement bien !
Rémi - Tu dis ça parceque je suis gros, que t'es mince, et que c'est un truc sur la bouffe.
Guillaume - Raah mais lis-le, que j'te dis !

Du coup j'l'ai lu.

Force est de constater qu'en France, la bouffe, c'est sacré. On en cause tout le temps. Alors quand c'est un corse (quasi-français, quoi), édité en Suisse, le franchouillard de base s'approche de l'objet-livre avec circonspection, sinon méfiance, avec la tête de celui à qui on n'la fait pas.

Et c'est un feu d'artifice. Maxime Pietri a un talent exceptionnel pour nous éveiller l'appétit avec raffinement, élégance, espièglerie, curiosité, passion, humour. Passant de la blanquette au pot-au-feu, du poisson aux oeufs, c'est tout le répertoire classique qui est passé au crible de sa bonhommie.

Le hachis parmentier, ce n'est pas de la viande hachée et de la purée, il s'agit plutôt des restes de la veille, adoucis par un bouillon, qui ronronne sous l'édredon de Bintjes écrasés. Voilà.

Et ceux qui pensent l'inverse n'ont cas retourner parler de bouffe. Nous, on est passé à autre chose.
Merci Maxime !